LA WARNER SURVEILLE L'IMAGE D'HARRY POTTER

 

 

Warner Bros, qui détient les droits de Harry Potter, ne plaisante pas avec l’utilisation de l’image du jeune sorcier.

 

 


La semaine dernière, Martine Lover, une restauratrice qui organise des dîners végétariens chez elle, s’est vue refuser le droit d’en préparer un intitulé « Harry Potter Night at the Underground Restaurant », prévu pour Halloween. Martine Lover a publié sur son blog une lettre dans laquelle la Warner explique qu’elle est ravie de l’intérêt porté au sorcier, mais que les évènements organisés sous la licence Harry Potter doivent l’être avec son consentement et moyennant finances. La soirée a donc bien eu lieu les 30 et 31 octobre, mais elle a été rebaptisée « Generic Wizard night » (nuit des sorciers), au grand dam de son organisatrice.

 

 


Le studio n’en est pas à son coup d’essai. Il a fait interdire la publication d’un lexique, Harry Potter Lexicon, pourtant adapté d’un site de fans, et demandé l’an dernier de changer le nom d’un film indien, Hari Puttar, sous prétexte de plagiat – bien que le thème du film soit très différent (il raconte les aventures d’un enfant – sans pouvoirs magiques – resté seul chez lui et qui doit affronter des voleurs). Cette fois-ci, le studio a été débouté, mais semble prêt à tout pour ne pas laisser la poule aux œufs d’or lui échapper.



02/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres