Wonderbook: Book of Spells sort sur PS3

http://cache.g4tv.com/ImageDb3/310840_S/wonderbook-book-of-spells-release-date-announced.jpg

 

saga littéraire est terminée, les films sont tous réalisés, les Blu-ray sont sortis et sa créatrice, J.K. Rowling, s'adonne à des activités moins magiques avec son premier roman pour adultes, Une place à prendre.

Je ne l'ai pas lu, mais je suis persuadé que l'histoire ne compte aucun sorcier. Tout n'est pas perdu pour autant, les adorateurs de Potter vont pouvoir se consoler avec Wonderbook: Book of Spells.

Wonderbook: Book of Spells est un mélange intéressant de jeu vidéo et de conte interactif, conçu pour fonctionner avec le PlayStation Move (la manette à détection de mouvement de Sony), et la caméra PlayStation Eye. Et c'est vraiment bien fait.

Écrit en partie par Rowling, le jeu propulse les joueurs dans la peau d'un nouvel étudiant de la prestigieuse école de sorcellerie Poudlard, qui tombe sur un vieux grimoire rédigé par Miranda Goshawk.


Après avoir sélectionné leur maison, et choisi leur baguette, les joueurs peuvent apprendre à jeter des sorts, et relever des défis qui s'apparentent à l'expérience Harry Potter la plus proche que vous pourrez vivre depuis votre salon. À moins que vous ne soyez vous-mêmes dotés de pouvoirs magiques.

 

Il faut vivre l'expérience pour en apprécier pleinement la valeur, mais, fondamentalement, la caméra PlayStation Eye montre le joueur et le grimoire (12 pages avec couverture cartonnée ornée de symboles ondulés) à l'écran, et utilise la réalité augmentée pour donner vie au livre: des fenêtres de dialogue en diorama, du texte animé qui flotte dans les airs, et des sorts qui semblent jaillir de la baguette magique du joueur.

Les joueurs se frayent un chemin à travers les cinq chapitres (eux-mêmes scindés en deux parties), tournent les pages du livre à la main, apprennent les sorts, plongeant peu à peu dans l'univers d'Harry Potter, résolvant des casse-têtes, relevant des défis dont l'objectif ultime est la résolution du casse-tête de Miranda.

 

La technologie fonctionne bien, en supposant que vous soyez assis sur le sol dans une salle assez bien éclairée.

Wonderbook: Book of Spells a été conçu pour les admirateurs du petit magicien balafré, avec des incantations et des personnages directement empruntés aux livres.

La production est parfaitement réussie, et même si le jeu est réservé à un jeune public, les adultes vont probablement se régaler eux aussi. Malheureusement, crier «Expelliarmus!» ne suffira pas à faire lâcher la manette à votre enfant, il faudra patiemment attendre votre tour.



25/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres