DANIEL RADCLIFF PARLE DE SA VIE D'HARRY POTTER

Après huit années de magicien, Daniel Radcliffe revient sur son rôle phare et explique pourquoi il aime toujours autant Harry Potter.
Son dernier film aura enthousiasmé des millions de fans dans le monde entier, a généré plus de un milliard de dollars de recettes, mais ne parlez surtout pas de superproduction à Daniel Radcliffe ! Je déteste tellement ce mot, explique-t-il. "Blockbusters". C’est horrible parce que ça vous fait penser aux dernières superproductions du moment, mais c’est juste de la merde (NDLR : dixit Daniel Radcliffe) et ça fait penser à un film d’action lambda.
Superproduction ou pas, en juillet l’acteur britannique sera encore à l’affiche dans son costume de magicien dans Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé et personne ne doute que les fans feront la queue devant les cinémas ! Le phénomène Harry Potter a tiré son succès autant de la série des livres de J.K. Rowling que des films, qui attirent tous les ans des légions de nouveaux fans, et ce depuis maintenant 8 ans.
Radcliffe a eu le premier rôle dans d’autres films, celui d’un orphelin dans les années 60 pour December Boys et a même fait une scène de nu au théâtre ! Mais en dépit du risque d’être catalogué en Harry, Daniel continue de revenir sur ce rôle.
Le premier opus, et donc sa première apparition, Harry Potter a l’école des Sorciers, date de 11 ans. Daniel Radclife devait jouer un enfant naïf qui découvre un monde fantastique, magique, merveilleux. Mais depuis, Daniel comme Harry ont vieilli, forgé leur caractère, ils sont devenus plus sages, face aux évènements sombres qui se tramaient autour de Poudlard. C’est cette évolution de caractère qui a continué de passionner le jeune acteur lorsque après le sixième film, la saga en a compté huit. Il a muri en tant que personnage tout autant qu’en tant qu’acteur. Je ne serais pas toujours là, huit ans après, si je n’aimais pas ce que j’ai fait, et je ne chercherais pas à investir autant de moi-même dans ce que je fais précise-t-il, et idem pour les membres de l’équipe qui sont restés jusque-là.
Dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, il s’agit de sa sixième année à Poudlard, et il découvre un livre qui va l’aider à lutter contre Lord Voldemort. Il y a également la naissance d’une romance ambigüe impliquant Hermione Granger… Peut-être au vue d’une certaine critique qui dit que les films sont devenus trop sombres pour les enfants (beaucoup plus qu’au départ en tout cas), on estime que le film aura des résultats en demi-teinte. Je pense que ce que nous avons essayé de faire dans celui-ci, c’était de mettre en balance le côté sombre du film. Je veux dire que quand j’ai lu le manuscrit j’avais envie de jouer à fond ce côté sombre et intense, parce que j’aime ça, mais j’espère que nous avons obtenu un bon équilibre entre cette obscurité et une certaine comédie. Et je pense que ce que nous sommes parvenus à faire n’est pas ce genre de comédie absurde avec des grimaces. Ce n’est pas ce genre-là du tout, il est beaucoup plus subtile j’espère que les gens le trouveront drôle, ce qui est le but de toute façon.
Bien qu’il apprécie beaucoup l’Australie (ses parents y possèdent un appartement, il prend des cours d’accent, etc…) il n’a pas d’autre projet dans ce pays après December Boys, et se retrouve ainsi disponible pour le tournage du dernier Harry Potter, qui devrait sortir en 2010. Le dernier livre de la saga sera découpé en deux films, et il pense que la popularité du phénomène va continuer d’enfler. Quand les fans sont venus voir le premier film, une partie n’ont pas aimé, parce qu’ils étaient des puristes du livre. Il y a ces gens là qui n’iront pas voir les derniers films, mais il est impossible de leur faire changer d’avis, il est inutile d’essayer. Néanmoins je pense que la majorité des autres fans viendra, parce qu’ils ont été de plus en plus nombreux au fur et à mesure que les films sont sortis, et nous sommes parvenus à garder le côté sombre et attractif des romans. Je pense réellement qu’en rendant les films plus sombres, nous y avons beaucoup gagné. Et également, grâce à des personnes comme David Yates, ces adaptations y ont gagné un certain respect.
Harry Potter et le prince de Sang-Mêlé sortira le 15 juillet 2009



19/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres