La Gazette du sorcier Harry Potter s'écrit à Ornolac(Article La depeche)

 

20 h 10, c'est la cohue au cinéma Rex de Foix, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé est à l'affiche. Les derniers tickets pour la séance viennent d'être écoulés. Sur le comptoir, trône une pile d'exemplaires d'un journal un peu particulier : La Gazette du sorcier.

Estelle Chaix est à l'initiative de cette parution. Originaire d'Ornolac, à côté de Tarascon, elle est fan inconditionnelle du monde de l'auteur J. K. Rowling.

Le dernier tome de la saga Harry Potter est paru en 2007 et laisse beaucoup de fans sur leur faim.

Estelle et des amis passionnés (regroupé sous l'association Obscurus presse) ont donc décidé de nourrir eux-mêmes l'imaginaire de la romancière.

Leur idée : créer dans la réalité, les titres de presse inventés par J.K Rowling.

En janvier dernier, le numéro 1 de la Gazette du sorcier était publié sur le site obscuruspresse.free.fr.

C'est un web magazine gratuit (webzine) d'une trentaine de pages reprenantdes thèmes d'actualité nationale et les transposant dans le monded'Harry Potter.

Estelle a par exemple imaginé un article sur des grèves survenues à l'école de sorciers de Poudlard. À l'époque, les universités françaises étaient en pleine tourmente.

La page distribuée au cinéma de Foix est un extrait du webzine, qui invite les curieux à le découvrir. Et ça marche. Depuis le lancement de l'opération, 500 nouvelles visites ont été enregistrées sur leur site.

30 personnes pour deux éditions par mois

« Nous sommes 30 personnes pour sortir deux éditions par mois. Mais il n'y a pas seulement la Gazette, nous avons aussi créé Sorcière hebdo, avec potins et recettes, le Chicaneur, journal d'informations loufoques, le Sorcier du soir, branché culture, et le Quidditch Magazine, reprenant l'actualité du jeu en balai. »

Les fans ne veulent pas en rester là, l'association participera à un salon les 19 et 20 septembre, au parc de Paris Bercy pour proposer un manuscrit.

« Un membre de notre groupe de fans s'est mis dans la peau d'un personnage du roman, Rita Skeeter. Cette journaliste apparaît dans le tome IV et le film. Le fan a imaginé une enquête qu'elle aurait menée sur un professeur de l'école des sorciers », détaille-t-elle.

Si la publication du livre a lieu, aucun bénéfice ne pourra être dégagé puisqu'ils sont constitués en association.

De vrais passionnés donc… ou de faux journalistes… d'une imagination débordante.



10/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres